La citrouille, un fruit riche en caroténoïdes!

Print Friendly, PDF & Email

Symbole inconditionnel de l’Halloween et surtout utilisée pour la décoration, la citrouille est peu cuisinée. Savoir l’apprêter vous permettra de profiter de tous ses bienfaits. Consommer la citrouille avec un aliment riche en lipides permettra une meilleure absorption des caroténoïdes.

Tout peut être consommé!

C’est une courge d’hiver appartenant à la famille des cucurbitacées. Dans cette  grande famille, on y retrouve également le concombre, le melon miel, le melon d’eau, le cantaloup et la courgette Sa belle couleur orange nous révèle son contenu élevé en antioxydants et principalement en caroténoïdes.  Ceux-ci constituent la principale source de vitamine A si essentielle à la santé de vos yeux. Elle est également riche en vitamine C et en fibres. Toutes les parties du plant de citrouille, soit les feuilles, le fruit, la fleur et les graines, peuvent être consommées. Toutefois, ce sont les graines qui renferment le plus de vitamines. On y retrouve la vitamine A, la vitamine B (thiamine) et la niacine. Ces deux dernières permettent de transformer les glucides en énergie, assurant ainsi le bon fonctionnement des muscles et du système nerveux. Elles sont également riches en fer, en protéines et en fibres.

Profitez de leurs bienfaits!

Il est préférable de consommer la citrouille avec une source de lipides (gras). L’absorption des caroténoïdes se fera plus facilement. Pourquoi? Ceux-ci sont hydrophobe, c’est-à-dire qu’ils ne se mélangent pas bien avec l’eau et par conséquent, ils sont solubles dans les lipides. Les caroténoïdes se dissolvent dans des gouttelettes de lipides une fois rendus dans l’estomac et l’intestin (duodénum). Le type d’alimentation influence cette solubilisation. Les sels biliaires ainsi qu’une enzyme du pancréas (lipase) vont permettre la formation de micelles composées de caroténoïdes et d’autres lipides. Ces micelles traversent ensuite la barrière de l’intestin pour se retrouver dans la circulation sanguine.

Sachez la préparer!

La chair de citrouille doit être coupée en cubes puis cuite au micro-ondes ou à la vapeur. Il ne faut pas la faire bouillir car l’on obtiendrait une purée trop liquide. On la réduit en purée à l’aide du robot culinaire. Elle se conserve 6 mois au congélateur. On peut l’incorporer à différentes recettes comme les potages ou les gâteaux. Quant aux graines, elles doivent être rincées sous l’eau froide, asséchées puis rôties au four à 350°C pendant 20 à 30 minutes. On peut les assaisonner une fois refroidies.

Voir la recette de cup cakes à la citrouille 

 

Sources:

http://dsp-psd.pwgsc.gc.ca/Collection/Statcan/11-621-M/11-621-MIF2004018.pdf

La citrouille

http://jn.nutrition.org/content/135/3/431.long

http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mte/e-docs/00/00/C6/B3/article.phtml

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *