Baies d’argousier, fruits aux multiples bienfaits

Print Friendly, PDF & Email

Riche en vitamines, antioxydants, minéraux… la baie d’argousier est un petit fruit orangé aux bienfaits innombrables. Vu son acidité élevée, il vaut mieux la consommer avec d’autres ingrédients comme le chocolat ou l’érable. La quantité de chacun des éléments nutritifs contenus dans les baies d’argousier diffère selon le pays, les conditions de culture, l’espèce et la date de récolte. Implanté depuis peu en Amérique du Nord et en Europe, l’argousier est connu des chinois et des russes depuis longtemps.

Effet cardioprotecteur

La baie d’argousier ou Hippophae rhamnoides abaisse le taux de cholestérol et la pression sanguine. Elle a une activité antioxydante, des propriétés antivirale et antibactérienne. Elle inhibe également l’aggrégation des plaquettes sanguines. Les feuilles, les fruits et son huile contiennent plusieurs substances bioactives telles que les vitamines A,C et E, des acides gras insaturés, des composés phénoliques tels que les flavonoides et les phytostérols. Tout cela confère des effets positifs sur le système cardiovasculaire.

La concentration élevée d’acide palmitoléique (supérieure à 17 %), un triglycéride ou gras indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, a pour effet de diminuer le taux de cholestérol. Cela diminue les risques d’ACV ou accident cardio-vasculaire.

Effet anticancer

Le potentiel anticancer de ces baies est très intéressant. Ses antioxydants ont la capacité de prévenir et même de ralentir la progression de certains cancers, notamment celui du sein, du foie, du poumon, du côlon et du rectum. Les radicaux libres en excès causent des dommages aux cellules et contribuent au développement du cancer. Les antioxydants limitent les dégâts causés par ces radicaux libres.

Trente fois plus de vitamine C que dans le jus d’orange

Le jus d’argousier contient beaucoup plus de vitamine C, soit entre 105 et 2500 mg/100 ml, que dans le jus d’orange qui n’en contient que 35 à 56 mg/100 ml. Il a un effet tonique indéniable avec ses caroténoides, ses vitamines (A, E, C), ses oligoéléments et minéraux (fer, potassium, manganèse, calcium …). 

Riche en oméga-7, un acide gras rare

Cette baie est riche en oméga 3, 6, 7 et 9. L’oméga 7 constitue un acide gras rare qui n’est retrouvé seulement que dans deux espèces végétales : l’argousier et la noix de macadam. Cet acide gras a la capacité de regénérer les tissus, ce qui lui procure un effet cicatrisant et hydratant. C’est donc l’huile qui sera utilisée à cet effet.

 

La baie d’argousier fait partie des fruits les plus riches en lipides. Ses composés lipophiles ou solubles dans un corps gras sont: l’huile (3.5g/100g de fruit frais), les caroténoides qui lui procure sa couleur orange, la vitamine E et les phytostérols. Quant aux composés hydrophiles ou solubles dans l’eau, on retrouve la vitamine C, les composés phénoliques, les lignanes et les minéraux dont le potassium et le manganèse qui sont présents en très grande quantité.

Comme elles sont amères et très acides, les baies sont surtout vendues transformées en sirop, sorbet, confitures et bien d’autres choses ou bien congelées.  C’est un fruit qui est très prisé des restaurateurs qui vont l’inclure dans leurs recettes. Toutefois, il faut savoir l’apprêter puisque sa forte teneur en eau fait en sorte qu’il est plus difficile à cuisiner. Comme il est très peu attaqué par la maladie ou les prédateurs, il est facilement cultivable de façon biologique. C’est une culture intéressante d’autant plus qu’il tolère les sols pauvres et les températures froides. Toutes les parties de l’argousier sont utilisables. Les graines sont utilisées pour faire de l’huile et les feuilles, pour faire du thé.

 

Références:

Sea buckthorn as a source of important bioactive compounds in cardiovascular diseases.

The Anticancer Activity of Sea Buckthorn [Elaeagnus rhamnoides (L.) A. Nelson]

Anticarcinogenic Potential of Lipids from Hippophae – Evidence from the Recent Literature

Potentiel de valorisation du fruit de l’argousier et ses dérivés

Association Manger Santé bio

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *