Préparer les semis pour son jardin

Print Friendly, PDF & Email

L’important est de bien laver les contenants usagés avec de l’eau savonneuse et de les rincer. Comme contenants usagés, vous pouvez utiliser également des contenants de yogourt, de margarine, des boîtes de conserves et bien d’autres à condition de faire un trou de drainage dans le fond. Toutefois, ces contenants doivent être suffisamment gros pour mettre vos semis. Donc, les cartons à œufs ne conviennent pas! Évitez d’acheter si possible des plants dans des contenants en polystyrène car ils ne sont pas recyclables. Comme plateau sous les pots, j’utilise des assiettes d’aluminium, des barquettes en styromousse et même des plaques à biscuits usées que j’aurais mis au recyclage.

Pour ma part, j’ai acheté une petite serre en magasin avec des lampes DEL de culture. Vous pouvez avoir une mini serre à 4 niveaux pour environ $50 et pour la lampe, les prix commencent à $50. Vous pouvez également fabriquer des mini serres en récupérant des contenants de nourriture possédant des couvercles de plastique ou vous pouvez tout simplement mettre vos pots sur le rebord d’une fenêtre. Finalement, l’utilisation d’une minuterie est très utile pour contrôler la durée d’éclairage. Le réglage peut est être fait entre 12 et 16 heures par jour.

Le terreau pour semis est composé de mousse de tourbe et de vermiculite. Il contient tout les éléments nécessaires pour la croissance des semis. La terre noire ne convient pas puisqu’elle est trop lourde, donc pas suffisamment aéré.

Comme la durée de conservation des semences varie d’une espèce à l’autre, il ne faut pas acheter des graines pour des années. Par exemple, les graines de betteraves se conserve pendant 3 ans. Vous pouvez consulter le tableau Le taux de germination des semences potagères pour en savoir plus.

Pour moi, c’est en avril que je fais les semis. Au début, je les faisais en mars mais les plants devenaient trop gros à la transplantation en juin. Au Québec, on ne peut pas mettre les plants dehors avant la période du dernier gel. Cette période est très variable selon l’endroit où les gens habitent. Elle se situe de la fin avril au début juin.

Voici mes semis pour l’année 2024 (région de Québec):

Fait le 23 mars:

  • romarin
  • céleri

Fait le 6 avril:

  • chou de Bruxelles
  • piment de Cayenne
  • brocoli
  • tomates cerises
  • tomates beefsteak

Fait le 11 mai:

  • courge
  • zucchini
  • citrouille

Pour la préparation de la terre, j’ajoute suffisamment d’eau à de la terre pour l’humidifier puis je rempli les pots. Pour vérifier si la terre est suffisamment humide, il suffit de prendre une peu de terre dans sa main et de presser. Si l’eau s’écoule, cela veut dire que celle-ci est trop humide. L’idéal est d’ajouter de l’eau graduellement et de tester. Ensuite, tasser légèrement la terre avec la main puis déposer 2 graines par pot. Après quelques semaines, il faut garder un plant par pot.

Pour ne pas leur faire subir un stress trop grand, il vaut mieux les sortir quelques heures par jour et ce, 2 semaines avant la plantation.

Laisser un commentaire

L'enregistrement n'est pas requis. Tous les commentaires sont pondérés avant publication



En publiant votre commentaire, vous acceptez la Politique de confidentialité