Les sulfites dans le vin sont responsables des maux de tête : mythe ou réalité?

Print Friendly, PDF & Email
Des sulfites, aussi appelé dioxyde de soufre, sont présents naturellement dans le vin à une concentration  pouvant aller jusqu’à 10 milligrammes par litre. Plusieurs vignerons y ajoutent une quantité supplémentaire dans le but de mieux conserver et stabiliser le vin. Toutefois, certains en ajoutent plus que d’autres…jusqu’à 400 milligrammes par litre selon le type de vin. Mais est-ce cela qui cause vraiment des maux de tête chez plusieurs personnes?
 

Quel composé est responsable de vos maux de têtes?

En fait, plusieurs produits dans le vin sont susceptibles de causer ces fameux maux de tête. Il s’agit de l’alcool, des tannins, des sulfites et de l’histamine.

Alcool

Concernant l’alcool, ce serait plutôt occasionné par la dégradation de l’éthanol en acétaldéhyde ou éthanal, un produit toxique responsable du mal de tête. L’éthanol est transformé en acétaldéhyde puis en acide acétique par les enzymes des cellules du foie. Notez qu’une partie de la population (surtout de l’Asie et de l’Extrême-Orient) ne possèdent pas le gène nécessaire à la fabrication de l’enzyme responsable de la dégradation de l’acétaldéhyde en acide acétique. Ceux-ci doivent donc éviter de consommer de l’alcool.

Tannins

Pour les tannins, il n’y a pas que le vin qui en contient. Ils sont également présents dans le chocolat, le thé et le soya. Les tannins causent la libération de la sérotonine, un neurotransmetteur; ce qui entraîne par le fait même des maux de tête.

Sulfites

Quant aux sulfites, ils sont retrouvés dans le vin mais également dans les fruits séchés, les légumes en conserve, les confitures, la bière et bien d’autres. Ils peuvent entraîner une intolérance chez une infime partie de la population. Les symptômes peuvent se manifester une demi-heure après avoir bu du vin. D’après le Dr de Waele, il est peu probable que les sulfites engendrent ce mal de tête car le vin blanc contient bien plus de sulfites mais c’est le vin rouge qui est davantage incriminé.

Histamine

Concernant le dernier composé, il peut provoquer un syndrome, le RWH (Red Wine Headache) pouvant apparaître 15 minutes après avoir consommé du vin. Selon Ariel Fenster de l’Université McGill, l’histamine pourrait être impliquée. Il s’agit d’un vasodilatateur, une substance permettant de dilater les vaisseaux sanguins et ainsi permettre un afflux excessif de sang au cerveau; le résultat étant ce mal de tête. L’histamine est retrouvée en concentration beaucoup plus élevée dans certains vins rouges. Tout ce qui est fait à partir du Pinot noir risque d’affecter ceux qui sont intolérants à ce composé. Donc, les vins de Bourgogne et même le champagne qui sont fabriqués à partir de raisins noirs (Pinot noir) sont à surveiller.

Une chose est certaine, les sulfites ne sont pas nécessairement les seuls coupables de vos maux de tête. Un seul composé ou une combinaison des quatre? À vous de tenter de le découvrir!

 

Références:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *